Intervention sur l’avenir de la Petite Ceinture ferroviaire

Ophélie ROTA, Conseillère d’arrondissement

« Merci Mme la Maire. La petite ceinture ou la Coulée verte est un essentiel de notre arrondissement. Les 5 km aménagés dans notre arrondissement sont un lieu de souvenir pour tous les enfants de l’arrondissement et donc pour nous. Nous sommes tous attachés à cet espace paisible. Ce débat ne cesse de revenir depuis des années. Comme le rappelle la 25 délibération, des concertations se sont tenues entre 2011 et 2013 sous forme de réunions et d’ateliers. Des attentes très fortes ont été dégagées, la préservation de la circulation douce, la préservation de la biodiversité et la valorisation du patrimoine existant. Notre projet a toujours été clair. Nous défendons depuis le début une seule utilisation harmonisée, une boucle cyclable et de randonnée, avec transformation des gares restantes en lieux de culture ou de loisirs, accessibles au plus grand nombre. La programmation fait part d’un plan de programme pour fin 2015. Nous allons encore repartir dans une concertation sur le devenir de la petite ceinture et de ses gares restantes pour savoir ce que nous allons en faire. Je pensais que nous avions déjà nos grandes priorités suite à 2011 et 2013. En tout cas, nous serons attentifs et participatifs à ce plan de programme qui sera le véritable enjeu de la petite ceinture et qui définira pour de bon, son utilisation définitive. Nous voterons pour cette délibération. »

Réponse de Pénélope Komitès

 » Nous travaillons avec la Ville et la SNCF pour avoir une meilleure approche de l’état des structures, aussi bien des réseaux que des voûtes et des tunnels pour voir ce que nous pourrions y faire et passer des conventions avec nos partenaires. Pour répondre à Mme ROTA, oui l’idée d’une piste cyclable est à l’étude même si la configuration actuelle permet difficilement de faire le tour. Mais nous regardons cela avec beaucoup d’attention. Sans vouloir refaire une concertation complète de la petite ceinture car cela n’aurait pas beaucoup d’intérêt et ce n’est pas ce qu’attendent les Parisiens. L’idée est tout de même que les maires d’arrondissement avec les associations et les conseils de quartier, puissent se saisir de ce sujet pour mener une concertation locale. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>