Lettre à l’adjoint au maire du 12ème sur le plan vélo 2015-2020

Nous avons écrit à David Gréau, adjoint à la Maire chargé des transports, de la voirie et des déplacements, pour lui signifier notre étonnement de ne pas avoir été informé des pistes cyclables prévues par le plan vélo 2015-2020 pour notre arrondissement comme cela nous avait pourtant été promis. Aujourd’hui, les travaux commencent et un véritable problème de stationnement résidentiel se pose pour les riverains.

Nous formulons une proposition : recenser les places de parking vides dans les parking privés du quartier pour les proposer aux riverains qui se voient retirer leur place de stationnement résidentiel au profit de pistes cyclables.

 A l’attention de David GRÉAU, Adjoint à la Maire chargé des transports, de la voirie et des déplacements du 12ème arrondissement

Paris, le 16 juillet 2015

Monsieur l’adjoint au Maire,

Je vous sollicite à propos du plan vélo 2015-2020 que nous avons débattu en conseil d’arrondissement le 30 mars dernier. Ce plan avait suscité l’enthousiasme de l’ensemble des groupes politiques de l’arrondissement, ainsi il avait été voté à l’unanimité.

Le groupe UDI-MODEM avait, à l’époque, relevé un manque dans ce plan vélo que vous nous présentiez : l’absence de plans détaillés des pistes cyclables pour notre arrondissement. « Un point de méthode sur lequel nous nous retrouverons tous. Il s’agit de la carte en annexe. Elle donne une vision d’ensemble mais ne rentre pas dans le détail de notre arrondissement. Je crois qu’une carte d’arrondissement sera donnée un peu plus tard. C’est regrettable et cela supprime un peu de concret dans notre débat de ce soir ».

Vous m’aviez répondu « Je reviens sur votre souhait de disposer d’une carte plus détaillée. Nous la donnerons dans un second temps. Elle n’était pas encore tout à fait prête ».

Ces cartes n’ont jamais été fournies aux élus de l’arrondissement !

Ce n’est que le jour du lancement du kiosque citoyen sur la place Daumesnil et de son programme que nous avons découvert le détail de nos pistes cyclables, également sur le site internet de notre arrondissement :

-        la piste cyclable boulevard de Reuilly est

-        la piste cyclable boulevard de Reuilly ouest

-        la piste cyclable boulevarde de Picpus

Ces pistes cyclables posent aujourd’hui des problèmes aux riverains concernés, nous pensons particulièrement à celle boulevard de Picpus. Ces pistes cyclables vont purement et simplement supprimer des places de stationnement cruciales dans ce quartier résidentiel. Aucune solution de remplacement n’est, pour le moment, proposer aux riverains qui vont se voir contraint de louer une place de parking (après le studio, un espace parisien très onéreux !). Notre rôle d’opposant constructif aurait été, au moment du débat en Conseil d’arrondissement, de vous alerter et de proposer, par exemple, un plan parking pour répertorier en amont les places vides dans les parkings souterrains privés du quartier… mais vous ne nous en avez pas donné l’occasion et nous sommes devant le fait accompli. Nous ne pouvons à présent que constater….et protester !

Monsieur l’adjoint au maire, quelles solutions proposez-vous aux riverains qui vont perdre leur place de parking résidentiel ? Une aide financière est-elle envisageable ? Par ailleurs, comment jugez-vous la faisabilité d’un état des lieux des places libres dans les parkings privés dans les immeubles des quartiers concernés ?

Veuillez recevoir, Monsieur l’adjoint au Maire, mes meilleures salutations.

 

Une réflexion au sujet de « Lettre à l’adjoint au maire du 12ème sur le plan vélo 2015-2020 »

  1. Bonjour Mathieu,
    Nous ne pouvons que partager votre avis et votre déception mais comme nous l’indiquons dans le courrier, nous avons été totalement piégé !
    La délibération n’a jamais évoqué les pistes cyclables qui sont aujourd’hui réalisées dans notre arrondissement. Nous avions demandé faubourg saint antoine mais en aucun cas le boulevard de Picpus. Si nous avons proposé dans notre courrier l’idée de parking souterrain c’est bien parce que justement nous ne sommes plus en mesure de nous battre pour faire annuler cette piste cyclable ( à moins de payer les travaux de la démolition !), nous tentons de proposer une solution alternative à cette mauvaise décision.
    A l’heure actuelle, nous n’avons pas encore de réponse à notre courrier mais nous serons vigileant à recevoir une réponse concrète de la part de l’exécutif. Bien à vous,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>