Réaménagement de la place de la Nation ça se précise !

Hier se tenait en mairie du 12e, une réunion commune aux conseillers de quartiers du 11e, 12e et 20e arrondissements sur la future place de la Nation. Il s’agissait ici,avec les services d’urbanisme et l’agence en charge de la concertation publique de restituer les ateliers de travail qui se sont déroulés début octobre et de nous présenter les premières pistes de travail retenues. La réunion était menée par Régis Peutillot, adjoint à la maire du 12e  en charge de la démocratie locale et Pierre Japhet, adjoint au maire du 11e en charge des transports et référent pour le conseil de quartier Nation-Alexandre Dumas.

Quelques repères

-       26m : la distance  à traverser entre les terre-pleins latéraux et l’îlot central.

-       8 files de voitures peuvent ainsi se créer sur le rond-point de la place.

-       14 m et 4 files de voitures : ce qui est réellement nécessaire pour absorber le trafic routier de la place.

Calendrier

-       Janvier 2016 : 2-3 projets présentés aux élus du conseil d’arrondissement et du conseil de Paris pour le choix définitif

-       2016 : lancement des marchés publics

-       Été 2017 : début des travaux (prévision des services)

L’enjeu pour le groupe UDI-MODEM, c’est de refaire de cette place un véritable espace partagé et apaisé entre la circulation douce, les piétons et les voitures, en y ajoutant des espaces verts et en respectant l’utilisation de la place comme lieu de rassemblement.

Après nos différents échanges, nous avions déterminé 3 enjeux :

-       faire mieux cohabiter voiture et transports en commun

-       de nouveaux espaces de loisirs pour les habitants

-       valorisation du terre-plein central

Contre-allée, îlot central et terre-plein : les mots que nous n’allons pas arrêter d’entendre !

Les hypothèses de travail non retenues par les habitants (et les services n’ont pas insisté !)

-       supprimer l’idée de rond-point et en faire une place sur le modèle de la place de la République en reliant l’îlot central à des terre-pleins et des contre-allées.

-       Relier l’îlot central au futur aménagement du tramway (qui devrait arriver entre les colonnes du Trône).

Les hypothèses de travail retenues par les habitants, que les services vont étudier plus précisément

-       Elargissement de l’ilot central et la circulation se fera majoritairement sur la contre-allée

-       Regroupement de certains terre-pleins latéraux (cf. illustration de l’article) et élargissement ou non de l’ilot central. Cette hypothèse permet de réduire le nombre de traversées entre chaque terre-plein.

-       Réduire l’îlot central (à la taille du bassin d’origine) et augmenter les terre-pleins latéraux vers celui-ci. Cette hypothèse ne réduit pas le nombre de traversées entre les terre-pleins.

Il est à noter que toutes les hypothèses transforment les contre-allées en zone 30 ou en zone de rencontre (20km/h)

Les transports en commun et les vélos

Pour les habitants des ateliers et les conseillers de quartiers présents hier soir, les bus sont bien identifiables et sont logiquement placés aux sorties de métro.

L’hypothèse de travail présentée hier évoque 2 pôles d’arrêt de bus à l’est et à l’ouest de la place. Rassembler les arrêts de bus pour mieux s’y retrouver !

Il faut aussi réfléchir à un meilleur emplacement pour le terminus du bus 26 et son stockage de l’autre côté de son terminus.

Les vélos circulent essentiellement sur les contre-allées et quel que soit le futur projet,leur circulation sera facilitée, que ce soit dans les contre-allées « plus lentes » ou sur le rond-point qui sera réduit.

Quels usages sur la place ? (cf. illustration de l’article)

Le mot « usage » est le jargon pour dire « activité »

Préparez-vous à :

-       des terrasses de restaurants

-       une bibliothèque en plein-air

-       des bancs (dans leur jargon on dit « assise » )

-       des jeux pour enfants

-       un espace historique qui rappelle pourquoi cette place a été créée (Louis XIV…) et ce qui l’a rendue célèbre ( record du nombre de guillotiné!)

Ces activités sont possibles grâce au groupement des terre-pleins latéraux.

Ces hypothèses de travail et les usages qui sont pressentis nous conviennent et respectent la philosophie et l’idée que nous avons toujours défendues pour cette place : réduire le nombre de traversées entre les terre-pleins, valoriser historiquement la place et améliorer l’usage des bus (signalétique…)

Une question reste, cependant, en suspens : quelle part des 30 millions d’euros alloués au programme des réaménagements de 7 places va être dédiée à la place de la Nation ? Pour éviter la désillusion et la déception, il faut que la mairie de Paris l’indique rapidement, afin de travailler sur la ou les pistes qui rentreront réellement dans l’enveloppe.

Et vous, que pensez-vous de ces hypothèses de travail ?

Une réflexion au sujet de « Réaménagement de la place de la Nation ça se précise ! »

  1. A propos des arrêts de bus en pleine place de la Nation. …
    Les trottoirs sont un peu courbes puisque la place est ronde !
    Beaucoup de chauffeurs de bus ne prennent pas la peine de faire leur arrêt au ras du trottoir et laissent un grand espace entre la zone de sortie du bus et le trottoir…
    Cela rend pénible la descente pour les personnes âgées ou à mobilité réduite, pour les poussettes, les valises, les caddies…
    En plus, cela ralentit le bus
    J’ai déjà fait cette remarque à la RATP.
    J’ai reçu une réponse courtoise et argumentée mais inappropriée. ..
    me disant que la circulation ne permettait pas toujours de s’approcher du trottoir.
    Ceci n’est pas vrai bien sûr. ..il s’agit juste pour le chauffeur d’organiser sa manoeuvre suffisamment à l’avance pour se trouver bien proche et // au trottoir en arrivant au niveau de l’arrêt …..
    Votre intervention éventuelle auprès de la RATP aurait peut-être plus d’impact que celle d’un partiulier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>