Tribune : Plus en mon nom !

À la primaire de la droite et du centre, comme de nombreux militants et élus du parti UDI, je me suis engagée pour la candidature d’Alain Juppé et depuis le début, j’exprime des points de divergences forts vis à vis du programme de François Fillon.
Depuis fin janvier, mon parti UDI a annoncé son retrait de la campagne de François Fillon, a demandé un changement de candidat pour poursuivre la campagne mais a finalement, le 7 mars dernier, validé l’accord sur les législatives avec le parti Les Républicains et par la même occasion a affirmé son soutien au candidat François Fillon.
Dans cette campagne, il ne reste que les cadres par fidélité ou masochisme et certains élus par intérêt. Où est le souffle nouveau que nous souhaitions donner à la politique ? Plus chez nous, c’est certain.
Ma position d’élue d’arrondissement qui ne vit pas de la politique, me permet de rester cohérente en paroles et en actes et c’est un véritable luxe dont il faut savoir profiter.

En tant que militante, je défends une Europe forte, l’éducation comme priorité absolue (1er degré en tête), un changement des pratiques qui passe par une reconstruction des partis loin du clivage droite et gauche qui nous enferme, une modernité sur les thèmes de société et économiquement la nécessité de s’appuyer et protéger nos TPE et PME.
En tant qu’élue locale, je m’applique par mes actions à faire de la politique autrement ; défendre des projets quand l’intérêt général est préservé, proposer plutôt que critiquer et porter un engagement sans arrière pensée.

Aujourd’hui, ces valeurs et cet engagement centristes sont entachés par le candidat que mon parti soutient officiellement pour la présidentielle, si je comprends la logique de parti, je la considère comme dépassée et la mise en examen aura été la goutte d’eau ; ça suffit plus en mon nom ! Ce candidat ne défend pas mes convictions et humainement il représente tout ce que les Français rejettent de la classe politique.

Je voterai Emmanuel Macron pour les raisons évoquées ci-dessus et s’il manquait encore une raison raisonnable, la voici. Il est le seul capable de battre franchement Marine Le Pen au 2nd tour.

Ophélie ROTA
Conseillère d’arrondissement
Présidente du groupe UDI-MODEM du 12e arrondissement

Une réflexion au sujet de « Tribune : Plus en mon nom ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>