Edition 2016 : budget participatif, votez pour les projets !

budgetparticipatifC’est la 3ème édition du budget participatif ! Vous avez 16 jours, du 16 septembre au 2 octobre, pour voter pour les projets qui vous tiennent le plus à coeur. Vous avez la possibilité de choisir jusqu’à 5 projets pour Paris et 5 projets pour le 12e arrondissement.

Retrouvez l’ensemble des projets du 12e, ici

Retrouvez l’ensemble des projets parisiens, ici

Pour voter, il faut créer votre compte sur www.budgetparticipatif.paris.fr

La mairie du 12e organise une soirée de lancement du vote vendredi 16 septembre à partir de 19h00 à la maison des associations (181 avenue Daumesnil). Les projets du 12e proposés au vote y seront détaillés et il sera possible de voter sur place.

Nous y serons, et vous ?

Reprise

Le premier conseil d’arrondissement du 12e aura lieu lundi 12 septembre à partir de 19h00 à la mairie du 12e, 130 av. Daumesnil. Comme chaque conseil, il est ouvert au public !

Vous pouvez le suivre sur twitter en suivant notre compte @groupudimodem12 ou en suivant le compte de la mairie du 12e mais ils parlent beaucoup moins de nos prises de position ;)

Fin de la phase 1 de concertation pour la place de la Bastille

La phase 1 de la concertation pour le réaménagement de la place de la Bastille s’est terminée hier avec une réunion de restitution aux habitants du 4e, 11e et 12e à l’Opéra Bastille. Cette 1ère phase de concertation a débouché sur 3 réaménagements possibles.

3scénarios3 scénarios étudiés par les services de la ville de Paris  

1/Agrandissement du terre-plein du génie de la Bastille

2/ Relier le terre-plein central et le parvis du port de l’Arsenal : dans cette configuration, les bus, les taxis et les véhicules d’urgence pourraient y circuler (en plus des piétons et des vélos bien sur !)

3/ Relier le terre-plein central et le parvis de l’Opéra Bastille : dans cette configuration, seuls les piétons et vélos pourraient y circuler

À noter que dans les 3 configurations, la rue du Faubourg Saint-Antoine deviendrait à sens unique entre Bastille et Ledru-Rollin (une demande des élus centristes depuis de nombreuses années pour apaiser l’axe routier Nation-Bastille). Les bus 86 et 76 continueront à circuler dans les deux sens. Les voitures seront à double sens entre Nation et l’avenue Ledru-Rollin, le sens unique pour les voitures ne commencerait qu’à cette intersection. Dans le scénario 3,  il ne sera plus possible de rejoindre la gare de Lyon par la rue de Lyon, il faudra passer par le boulevard Bourbon.

La prochaine étape 

Dans les mois à venir, un projet va être voté dans les conseils des arrondissements concernés puis en conseil de Paris et c’est sur le projet voté que les services vont se concentrer. Vraisemblablement la délibération portera sur un seul des projets (déjà un peu choisi côté hôtel de ville) et notre vote l’appuiera ou pas.

Ainsi, c’est maintenant qu’il faut vous exprimer ? Quel projet vous paraît le plus pertinent ? 

Pour avoir assisté à l’ensemble des réunions et réfléchi en groupe de travail, le scénario 2 me semble le plus réaliste et agréable. Un lien direct entre la colonne de Juillet et la Seine offre un accès direct à notre fleuve et le mettra en valeur et permettra une circulation plus douce sans transformer les passages de bus ou fermer des axes routiers lourds.

En avant pour la 2ème phase de concertation

Elle va commencer après le vote du Conseil sur le projet et il faudra déterminer les usages et les lieux de verdures de la place.

N’hésitez pas à réagir dans les commentaires.

Réunion publique sur la prévention et la sécurité par le conseil de quartier Bel-Air Nord

AfficheCQBANÀ noter dans votre agenda une réunion publique organisée par le #CQBAN sur la prévention et la sécurité jeudi 21janvier à 19h30 à l’école du 19 rue Marsoulan. Cette réunion est importante car elle permettra d’aborder un thème cher aux habitants et souvent sensible pour les politiques et la mairie du 12e en particulier.

Le conseil de quartier a réuni

  • un représentant du commissariat du 12eme
  • un représentant du club prévention spécialisé Feu vert,
  • un représentant de la section territoriale de la direction de la prévention et de la protection de la  Ville de Paris
  • un représentant de la section territoriale de la direction de la voirie et des déplacements de la ville de Paris.

Madame la Maire, Catherine Baratti-Elbaz et son adjoint en charge de la sécurité, Fabrice Moulin seront également présents.

Ces échanges entre les habitants et les responsables en charge de notre sécurité permettront de désamorcer les incompréhensions et de faire la lumière sur la réalité de chacun, des professionnels qui se mobilisent et de habitants qui évoquent un sentiment d’insécurité croissant.

Réaménagement de la place de la Nation ça se précise !

Hier se tenait en mairie du 12e, une réunion commune aux conseillers de quartiers du 11e, 12e et 20e arrondissements sur la future place de la Nation. Il s’agissait ici,avec les services d’urbanisme et l’agence en charge de la concertation publique de restituer les ateliers de travail qui se sont déroulés début octobre et de nous présenter les premières pistes de travail retenues. La réunion était menée par Régis Peutillot, adjoint à la maire du 12e  en charge de la démocratie locale et Pierre Japhet, adjoint au maire du 11e en charge des transports et référent pour le conseil de quartier Nation-Alexandre Dumas.

Quelques repères

-       26m : la distance  à traverser entre les terre-pleins latéraux et l’îlot central.

-       8 files de voitures peuvent ainsi se créer sur le rond-point de la place.

-       14 m et 4 files de voitures : ce qui est réellement nécessaire pour absorber le trafic routier de la place.

Calendrier

-       Janvier 2016 : 2-3 projets présentés aux élus du conseil d’arrondissement et du conseil de Paris pour le choix définitif

-       2016 : lancement des marchés publics

-       Été 2017 : début des travaux (prévision des services)

L’enjeu pour le groupe UDI-MODEM, c’est de refaire de cette place un véritable espace partagé et apaisé entre la circulation douce, les piétons et les voitures, en y ajoutant des espaces verts et en respectant l’utilisation de la place comme lieu de rassemblement.

Après nos différents échanges, nous avions déterminé 3 enjeux :

-       faire mieux cohabiter voiture et transports en commun

-       de nouveaux espaces de loisirs pour les habitants

-       valorisation du terre-plein central

Contre-allée, îlot central et terre-plein : les mots que nous n’allons pas arrêter d’entendre !

Les hypothèses de travail non retenues par les habitants (et les services n’ont pas insisté !)

-       supprimer l’idée de rond-point et en faire une place sur le modèle de la place de la République en reliant l’îlot central à des terre-pleins et des contre-allées.

-       Relier l’îlot central au futur aménagement du tramway (qui devrait arriver entre les colonnes du Trône).

Les hypothèses de travail retenues par les habitants, que les services vont étudier plus précisément

-       Elargissement de l’ilot central et la circulation se fera majoritairement sur la contre-allée

-       Regroupement de certains terre-pleins latéraux (cf. illustration de l’article) et élargissement ou non de l’ilot central. Cette hypothèse permet de réduire le nombre de traversées entre chaque terre-plein.

-       Réduire l’îlot central (à la taille du bassin d’origine) et augmenter les terre-pleins latéraux vers celui-ci. Cette hypothèse ne réduit pas le nombre de traversées entre les terre-pleins.

Il est à noter que toutes les hypothèses transforment les contre-allées en zone 30 ou en zone de rencontre (20km/h)

Les transports en commun et les vélos

Pour les habitants des ateliers et les conseillers de quartiers présents hier soir, les bus sont bien identifiables et sont logiquement placés aux sorties de métro.

L’hypothèse de travail présentée hier évoque 2 pôles d’arrêt de bus à l’est et à l’ouest de la place. Rassembler les arrêts de bus pour mieux s’y retrouver !

Il faut aussi réfléchir à un meilleur emplacement pour le terminus du bus 26 et son stockage de l’autre côté de son terminus.

Les vélos circulent essentiellement sur les contre-allées et quel que soit le futur projet,leur circulation sera facilitée, que ce soit dans les contre-allées « plus lentes » ou sur le rond-point qui sera réduit.

Quels usages sur la place ? (cf. illustration de l’article)

Le mot « usage » est le jargon pour dire « activité »

Préparez-vous à :

-       des terrasses de restaurants

-       une bibliothèque en plein-air

-       des bancs (dans leur jargon on dit « assise » )

-       des jeux pour enfants

-       un espace historique qui rappelle pourquoi cette place a été créée (Louis XIV…) et ce qui l’a rendue célèbre ( record du nombre de guillotiné!)

Ces activités sont possibles grâce au groupement des terre-pleins latéraux.

Ces hypothèses de travail et les usages qui sont pressentis nous conviennent et respectent la philosophie et l’idée que nous avons toujours défendues pour cette place : réduire le nombre de traversées entre les terre-pleins, valoriser historiquement la place et améliorer l’usage des bus (signalétique…)

Une question reste, cependant, en suspens : quelle part des 30 millions d’euros alloués au programme des réaménagements de 7 places va être dédiée à la place de la Nation ? Pour éviter la désillusion et la déception, il faut que la mairie de Paris l’indique rapidement, afin de travailler sur la ou les pistes qui rentreront réellement dans l’enveloppe.

Et vous, que pensez-vous de ces hypothèses de travail ?

Où nous trouver le week-end du 10 et 11 octobre ?

Ce week-end deux évènements majeurs dans notre arrondissements. Des évènements qui voient défiler le tout Paris – cela inclut les élus du groupe UDI-MODEM 12eme ! :-)

Début du week-end, une réunion de travail sur le réaménagement de la place de la Nation à 11h30. Il y a des réunions de concertation publique, il y a les réunions du conseil de quartier, il est normal que les militants et sympathisants centristes se réunissent pour partager leurs idées sur le futur aménagement !

La suite du week-end, nous vous attendons et espérons vous croiser

- Marché des Pays de l’Aveyron du 9 au 11 octobre. C’est la 11ème édition. Rdv dans les rues de l’Aubrac, de la Nativité et Gabriel Lamé

- Les puces du design du 8 au 11 octobre. C’est la 33ème édition et nous avons toujours autant envie de re-décorer tout notre appart ! Rdv place des Vins de France

#ConcertationNation #compte-rendu La réunion à 3 …arrondissements !

place_de_la_nationHier soir, nous étions à la réunion de concertation sur le futur aménagement de la place de la Nation. Une réunion à laquelle était invité les habitants du 11ème, 12ème et 20ème arrondissements. On a tiqué comme vous sur le 20ème qui, contrairement à ce que tout le monde croit, n’est pas un arrondissement qui « donne » sur la place de la Nation. Leur présence a vite été comprise à l’évocation du cours de Vincennes et du T3 en introduction. Le 20ème sera forcément impacté par le réaménagement de la place de la Nation, particulièrement marqué par son « autoroute urbaine » qu’est le cours de Vincennes qui débouche au coeur de la place. Les architectes, les services de la Ville entouraient les maires des 3 arrondissements. 

Quelques chiffres

- 50 000 m2 : superficie de la place (la plus grande du programme) 

- 1 Hec : superficie évaluée par l’APUR comme possibilité d’espace vert supplémentaire.

 - 80 accidents : entre 2010 et 2012. Le carrefour de l’avenue Philippe Auguste est le plus accidentogène. Il est aussi le seul qui n’est pas géré par un feu.

- 167 places de vélib répartis sur 11 stations. 

- 1500 voitures aux heures de pointes qui font le trajet cours de Vincennes, place de la Nation.

- 14 comme Louis XIV pour lequel la place a été construite au moment de son entrée dans Paris après son mariage avec Marie-Thérèse d’Espagne. 

Ce qui s’est dit sur le fond du projet 

L’objectif dans ce plan de réaménagement des places lancé par la mairie de Paris n’est pas de faire une destruction/construction massive comme pour la place de la République. Il s’agit plutôt de trouver des idées d’aménagements « malins », « pas trop couteux » pour améliorer la vie au quotidien sur les places mais sans forcément changer toute la physionomie de celle-ci. On s’en doutait un peu au regard du budget que la ville de Paris a débloqué pour les 7 places : 30 millions d’euros (la place de la République a couté 24 millions d’euros à elle toute seule !)

Leitmotiv des 3 maires au moment de leur intervention : tout est encore ouvert. Sur ce point là, on les sent plutôt honnête, contrairement à d’autres projets d’urbanisme où on sent très nettement l’idée précise que la mairie a en tête, les échanges que l’on a depuis le début (Nation ou Bastille) semblent prouver que toutes les bonnes idées pourront  trouver leur place et qu’aucun dogme ne vient bloquer la réflexion. La maire du 12ème ne met aucune barrière sur les aménagements à proposer : fermer une partie de la contre-allée ? agrandir le rond-point pour limiter la masse de voiture ? relier des ilots pour augmenter les points de verdures ? Aucune piste ne semble ulcérée les 3 maires. 

La question du T3

La séance de questions-réponses avec la salle a permis de réaliser 2 choses : 

- l’état des lieux de la place de Nation est partagé par tous : élus, architecte, service de la ville et habitants. Petit bémol, cet habitant qui dans une petite vidéo diffusée hier soir dit « la place de la Nation me convient très bien comme ça, il ne faut rien changer ! »

- le T3 est une vraie source d’inquiétude pour les parisien-nes. Beaucoup d’interventions pour demander si sa position était déjà arrêtée mais surtout des interventions pour dire l’incompréhension du prolongement du T3 jusqu’à Nation   (rappel : cette même majorité socialiste sous la précédente mandature, combattait l’idée du centre et de la droite de le faire arriver à Nation) alors même que la ligne 1 et le bus font déjà le trajet entre Porte de Vincennes et Nation. La maire du 12ème assume parfaitement cet extension de T3 et considère ne prendre personne en traite puisque c’était dans le programme d’Anne Hidalgo pour lequel les parisien-es ont voté. Nous avons tout de même appris que le T3 s’arrêterait entre les 2 colonnes du Trône et vraisemblablement passera au centre du cours de Vincennes pour ne surtout pas toucher au marché. C’est plutôt un bon indicateur mais ne nous réjouissons pas trop vite car en juin les services de la ville n’excluaient pas la solution latérale.

Prochain conseil d’arrondissement le lundi 14 septembre, en attendant…

En attendant, retrouvons nous jeudi 3 septembre à 19h00 à l’école Boulle à la première réunion publique de concertation sur « La Nation pour tous ».Tous les arrondissements concernés sont invités ! Cette rentrée sera marquée par le début des propositions concrètes pour les futures places de la Nation et de la Bastille.  Nous vous invitons à (re) lire nos échanges en conseil d’arrondissement ici.

Aménagement des grandes places parisiennes

Ophélie ROTA, Conseillère d’arrondissement :

 » Comme cela a été rappelé à l’instar des délibérations sur le plan vélo et les berges de Seine, cette délibération vient répondre à une évolution logique et nécessaire dans notre ville. Après la place de la République, un plan d’aménagement des grandes places parisiennes est une chose très attendue. Le 12e est doublement concerné avec les places de la Bastille et de la Nation. Aujourd’hui, il est nécessaire de penser leur réaménagement pour améliorer l’équilibre entre la voiture et la circulation douce, la place du loisir et repenser la place de la nature. Bastille est au bord de l’eau. Nous avons tous parcouru avec anxiété la place de la Bastille à vélo ou traversé à pied le double rond-point de Nation. Deux bonnes raisons de repenser l’aménagement de ces places. On peut ajouter aussi les 4 voies qui déboulent sur la place de la 27 Nation ou le goulot d’étranglement quand on souhaite remonter en voiture le Faubourg SaintAntoine depuis la place. Pour avoir participé à des échanges de conseils de quartier à l’îlot Gare de Lyon qui a déjà largement travaillé sur la question avec les arrondissements voisins et pour avoir de notre propre côté, UDI-MODEM, démarré les réflexions sur les deux places, je sais que des projets particulièrement innovants et esthétiques peuvent émerger de notre concertation. Je tenais à dire publiquement que le groupe UDI-MODEM fera pleinement et avec enthousiasme, sa part du travail sur le réaménagement de ces deux places. Nous vous signifions tout de même deux points de vigilance. L’arrivée du tramway à Nation. Sur ce sujet, votre majorité nous piège un peu. Sous la précédente mandature, le groupe centriste a défendu le tramway jusqu’à Nation, vous l’aviez refusé au Conseil de Paris. Et à présent, vous souhaitez le prolonger et nous sommes dans l’obligation de tirer la sonnette d’alarme sur la cohérence et la dépense de ce projet. Autre point de vigilance qui n’a pas été abordé. C’est le budget prévisionnel alloué sur l’opération. On parle de 30 millions d’euros sachant que République a déjà coûté 24 millions d’euros. Le budget semble médiocre par rapport à l’ambition du projet. Merci. »

Garden party du budget participatif !

Nous serons le jeudi 9 juillet à 18h30 dans les jardins de la Maison des associations (181 avenue daumesnil 75012) pour découvrir l’ensemble des projets du 12ème issus des budgets participatifs qui seront soumis au vote des habitants du 10 au 20 septembre.

La commission qui a fait la sélection réunissait la maire, le 1er adjoint au maire, l’adjoint au maire en charge du budget participatif, des représentants de l’ensemble des groupes politiques de l’arrondissement, (Ophélie Rota y était pour le groupe UDI-MODEM), les services techniques de la mairie et un représentant pour les 7 conseils de quartier de l’arrondissement. La commission a discuté pendant plus de 3h30 de chaque projet, de leur faisabilité, de leur pertinence pour l’intérêt général et le tout dans le respect du budget prévu.