Intervention sur les modalités d’accueil à Paris du Championnat d’Europe de football organisé en 2016 par l’UEFA

François HAAB, Conseiller de Paris

L’Euro 2016 doit être la grande fête du football, tout le monde est d’accord sur ce point, mais cela doit être aussi la grande fête du football pour tous. Je voudrais ici rappeler un sujet qui m’est cher, qui est la pratique sportive des personnes en situation de handicap.

Il me semble que ce grand événement, quasiment planétaire que va être l’organisation de l’Euro 2016 de football doit être l’occasion de faire connaître, de faire la promotion de toutes les pratiques sportives, et notamment du football, pour les personnes en situation de handicap. Sur ce sujet, on assiste à un travail absolument remarquable, fait par la Fondation du football, fondation initiée par Philippe Séguin, avec d’ailleurs des trophées pour encourager la pratique du football des personnes en situation de déficit mental, encourager la pratique du football ou du cécifoot pour les personnes malvoyantes.

Cette Fondation du football est actuellement dirigée par Philippe BRAOUEZEC. On voit bien qu’il y aurait également dans un projet tel que celui-ci une dimension métropolitaine.  Je vous demande vraiment qu’à cette occasion, nous considérions comme un enjeu prioritaire de faire la promotion du football pour les personnes en situation de handicap.