Délibération aménagement des berges de la Seine rive droite – Déclaration de projet.

Cette intervention est la 3ème intervention sur le sujet en conseil d’arrondissement. Les précédentes remontent à juin et novembre 2015.

Ophélie ROTA, Conseillère d’arrondissement
« On ne va pas refaire le débat mais on le refait tout de même un peu. Le projet de piétonisation des berges de Seine a rythmé notre été entre l’avis de la commission publique qui a été défavorable, le préfet de police qui demande une expérimentation de 6 mois, et les innombrables articles de presse sur le sujet. Encore un ce matin dans Le Parisien. Tous les acteurs concernés en dehors de la Maire de Paris expriment une crainte très forte que nous connaissons tous, la circulation fortement embouteillée sur les quais hauts en raison de cette fermeture. Si les Franciliens qui prennent la voiture ne vous intéressent pas. Il y a aussi les Parisiens qui prennent le bus qui sont pénalisés par cette fermeture. J’en fais partie. Depuis la crue, la situation des bus qui passent au-dessus des quais de la rive droite est très problématique. Je citerai le 91, le 31, le 28 et le 27. Les voies de bus ne servent presque plus à rien tandis que c’est l’une des meilleures inventions de ces 10 dernières années. Quelle que soit l’heure, ces bus n’avancent plus et les voitures font en moyenne du 6km/h sur ces portions. A pied, nous les dépassons tous. Ainsi, c’est la pollution sonore qui est à déplorer. Bouchons, stress et exaspération poussent les automobilistes à klaxonner plus que de raison. Nous sommes loin d’une ville apaisée.

La position du groupe UDI-MODEM, vous la connaissez. Nous souhaitons autant que vous la piétonisation des berges de Seine rive droite car Paris doit retrouver son fleuve et pouvoir en profiter comme toutes les grandes villes du monde. Nous la souhaitons aussi pour réduire la place de la voiture à Paris. Notre groupe au Conseil de Paris demande depuis le début un moratoire sur cette question afin de permettre une mise en place de cette mesure de manière plus concertée et plus respectueuse des villes alentour, des commerçants et de notre partenaire RATP et des Parisiens tout simplement. Nous voterons contre les deux délibérations et nous voterons pour le vœu des Républicains qui reprend notre idée du moratoire. Merci. »