Vœu relatif à l’aménagement du quartier Bercy-Charenton, déposé par les élu-es écologistes du 12e

Voici l’intégralité du voeu déposé par le groupe EELV du 12e.

Considérant que les objectifs approuvés par le conseil de Paris relatifs à l’aménagement du quartier Bercy-Charenton sont d’améliorer les liaisons entre les communes de Paris et de Charenton-le-Pont, de proposer une programmation urbaine mixte, de faciliter l’accueil de nouveaux modes de transports en commun et de faciliter l’environnement du site et les espaces publics ;

Considérant que ces objectifs ne prédéterminaient nullement la morphologie urbaine future du quartier ;

Considérant que, dans le cadre d’un réel urbanisme participatif, la concertation aurait ainsi dû permettre de déterminer les grandes lignes de la morphologie du quartier ;

Considérant que le bilan de la concertation fait apparaître que des inquiétudes ont régulièrement émergé quant à l’implantation d’immeubles de grande hauteur et l’impact sur le paysage urbain parisien ;

Considérant que ces inquiétudes n’ont pas été prises en compte et que seules ont été retenues et mises en avant les quelques contributions favorables à l’implantation d’immeubles de grande hauteur ;

Considérant que l’implantation de 5 ou 6 immeubles de grande hauteur est de ce fait envisagée à l’issue de la concertation ;

Considérant que la réalisation de ces tours qui aurait un impact majeur sur la morphologie du 12e arrondissement et du sud-est parisien ne peut être imposée aux Parisiennes et aux Parisiens mais doit recueillir leur adhésion majoritaire.

Sur proposition des élu-es écologistes, le conseil du 12e arrondissement souhaite que soit organisé un référendum sur l’implantation d’immeubles de grande hauteur à Bercy Charenton. 

Ophélie Rota, Conseillère d’arrondissement

Nous voterons pour car il reprend une inquiétude que nous avons souvent exprimée à savoir la hauteur des bâtiments qui seront construits dans ce quartier. Merci.

Rendez-vous avec la SNCF pour parler de la Zac Bercy-Charenton

Aujourd’hui, le groupe UDI-Modem, comme l’ensemble des groupes politiques du conseil d’arrondissement du 12ème, a été associé à un déjeuner sur le thème de la ZAC Bercy-Charenton. Autour de la maire du 12ème, Catherine Baratti- Elbaz et Jean-Louis Missika, élu du 12ème et adjoint à la maire de Paris en charge de l’urbanisme, nous avons pu échanger avec Sophie Boissard, directrice générale déléguée Stratégie et Développement  du Groupe SNCF.  Mercredi 22 avril se tenait le bilan de la concertation « acte 1″ sur le futur projet et ce déjeuner s’inscrivait aussi dans un séminaire de la SNCF spécifique aux futurs aménagements Bercy-Charenton. Si plusieurs aspects des futurs aménagements s’éclairent comme la volonté du maintien des artisans présents dans le « tunnel Baron le Roy » et l’utilisation et valorisation de la gare de la Rapée, d’autres aspects plus techniques demandent encore des études poussées comme l’échangeur autoroutier, la halle Gabriel Lamé et son déplacement, maintenir l’activité constante de la gare de lyon (1ère gare de départ de TGV). La SNCF a assuré que son 1er chantier était d’ouvrir la rue Baron Le Roy – qui aujourd’hui se finit dans le mur ! Une demande forte des habitants pour pouvoir désenclaver le quartier et rejoindre le tramway. (T3)

Être présent à ce déjeuner, nous permet de rappeler nos points de vigilance comme le bruit qui sera une des principales contraintes des futures installations, l’ouverture sur le Grand Paris qui doit être réaffirmé et …plus tard notre vigilance sur la  hauteur des constructions immobilières.

Un point de calendrier : au conseil d’arrondissement de juin sera proposé au vote une délibération prenant acte des premières consultations. Le projet, même s’il devient très réel dans nos esprits, n’est encore qu’à ses balbutiements …aucun coup de pioche avant 2018.

Explication de vote Voeu relatif à Bercy Charenton (12e) : extension du périmètre de la Zac posé par les élu-e-s du groupe écologiste

Éléments de contexte

Nous avons eu un débat l’extension  du périmètre de la Zac Bercy-Charenton, une opération de très grande envergure pour notre arrondissement. 63 hectares a réaménagé pour créer un nouveau quartier et un espace partagée avec la ville de Charenton. Des logements, des bureaux, une école, u collège, une bibliothèque, une crèche, une piscine, y sont envisagés. Premier coup de pioche prévu en 2018, le dernier en…2030.

Le groupe EELV a associé un voeu à cette délibération «  C’est la raison pour laquelle nous avons déposé un voeu, afin qu’il y ait une étude relative à la relocalisation de la Foire du Trône et des cirques sur un site qui soit dédié. Cela peut être sur Bercy-Charenton ou ailleurs. Et que l’on ait également une étude sur la requalification de la pelouse de Reuilly, 10 hectares qui sont aujourd’hui en très grande partie, stérilisés et inutilisés en dehors des manifestations massives qui s’y déroulent. Par ailleurs, il y a une autre question à savoir celle du maintien du statut piétonnier des voies du Bois de Vincennes tout au long de l’année. C’est aussi l’occasion de poser la question de la qualification de l’entrée du Bois de Vincennes. Nous avons demandé à ce qu’il y ait une étude sur la possibilité d’une suppression pure et simple de l’accès au périphérique à la Porte de Reuilly qui vient parasiter le fonctionnement de ce site. » 

Nous sommes intervenus sur le voeu déposé par le groupe EELV

Mme Ophélie ROTA, Conseillère d’arrondissement :

« Je m’exprime sur le voeu déposé par le groupe écologiste. Nous voterons pour ce voeu qui va dans le sens de nos propositions durant la campagne 2014. Nous pouvons voter ce voeu car il comporte la mention « ou ailleurs » pour la relocalisation de la Foire du Trône. Si elle avait été relocalisée dans la ZAC Bercy-Charenton, cela aurait été une erreur. Nous aurions été au coeur des immeubles d’habitation et les nuisances sonores régulièrement dénoncées par les riverains auraient perduré. Nous aurons d’autres débats sur le futur emplacement de la Foire du Trône et ces débats devront se faire en concertation avec les forains et les riverains. Par ailleurs, nous saluons le fait que ce voeu évoque la requalification de la pelouse de Reuilly qui est également l’une de nos priorités.»

Vote

Nous avons voté pour l’extension du périmètre et le voeu du groupe écologiste