Débat organisé relatif à la concertation préalable à la création d’une Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) sur le secteur Bercy Charenton

Ophélie ROTA, Conseillère d’arrondissement :

« Merci Mme la Maire. Le débat et la délibération nous permettent de faire un bilan des 4 années de concertation sur la future ZAC Bercy Charenton. La concertation, pour arriver à la création d’une ZAC, peut sembler longue mais ce n’est que le début des débats, et la durée est à la hauteur de l’enjeu que représente le projet. Il s’agit ici de la création d’un nouveau quartier pour Paris et ce n’est pas rien. C’est un quartier qui sera à l’entrée de la ville, visible en premier lorsque l’on arrivera de l’Est. Il devra donc raconter quelque chose sur Paris. On parle ici de 60 hectares pensés dont 13 hectares urbanisables. Ce projet ne peut exister sans la SNCF et RFF. Toute la complexité des limitations et des grands axes techniques du projet résident dans ce partenariat, très important pour l’opération. La délibération qui fait état des différentes étapes de la concertation montre bien deux choses. La concertation a servi à quelque chose. Le projet a évolué en prenant en compte les craintes exprimées par les élus et les habitants. La plus emblématique est celle de la préservation des activités dans le tunnel Baron-Leroy. La prise en compte également comme enjeu prioritaire de faciliter l’accès aux transports et de simplifier la vie du piéton du quartier de Bercy qui est un peu replié sur lui-même de par sa disposition actuelle. Deuxième chose à remarquer. Le projet a perdu un peu en ambition, en raison des énormes contraintes techniques du lieu et des propriétaires. Je me rappelle qu’au début du projet, en 2011/2012, j’expliquais dans mon entourage que nous allions recouvrir les voies ferroviaires, ce qui est exclut aujourd’hui. Ainsi, je m’interroge beaucoup sur la manière dont on va faire cohabiter logements, écoles, bureaux avec ces rails. Un dernier mot sur la répartition des logements prévus à ce stade. Nous regrettons toujours la part des logements intermédiaires qui stagne à 20%. Le quartier de la Porte de Charenton est déjà marqué par un fort taux de logements sociaux et le taux de 60% prévu dans le projet final ne cadre pas avec les objectifs de répartition équilibrée sur Paris et dans l’arrondissement. Nous nous donnons le droit d’attendre la fin du débat pour choisir notre vote. »

Nous avons finalement voté POUR car l’enjeu du vote portait sur la création d’une ZAC.

Explication de vote Voeu relatif à Bercy Charenton (12e) : extension du périmètre de la Zac posé par les élu-e-s du groupe écologiste

Éléments de contexte

Nous avons eu un débat l’extension  du périmètre de la Zac Bercy-Charenton, une opération de très grande envergure pour notre arrondissement. 63 hectares a réaménagé pour créer un nouveau quartier et un espace partagée avec la ville de Charenton. Des logements, des bureaux, une école, u collège, une bibliothèque, une crèche, une piscine, y sont envisagés. Premier coup de pioche prévu en 2018, le dernier en…2030.

Le groupe EELV a associé un voeu à cette délibération «  C’est la raison pour laquelle nous avons déposé un voeu, afin qu’il y ait une étude relative à la relocalisation de la Foire du Trône et des cirques sur un site qui soit dédié. Cela peut être sur Bercy-Charenton ou ailleurs. Et que l’on ait également une étude sur la requalification de la pelouse de Reuilly, 10 hectares qui sont aujourd’hui en très grande partie, stérilisés et inutilisés en dehors des manifestations massives qui s’y déroulent. Par ailleurs, il y a une autre question à savoir celle du maintien du statut piétonnier des voies du Bois de Vincennes tout au long de l’année. C’est aussi l’occasion de poser la question de la qualification de l’entrée du Bois de Vincennes. Nous avons demandé à ce qu’il y ait une étude sur la possibilité d’une suppression pure et simple de l’accès au périphérique à la Porte de Reuilly qui vient parasiter le fonctionnement de ce site. » 

Nous sommes intervenus sur le voeu déposé par le groupe EELV

Mme Ophélie ROTA, Conseillère d’arrondissement :

« Je m’exprime sur le voeu déposé par le groupe écologiste. Nous voterons pour ce voeu qui va dans le sens de nos propositions durant la campagne 2014. Nous pouvons voter ce voeu car il comporte la mention « ou ailleurs » pour la relocalisation de la Foire du Trône. Si elle avait été relocalisée dans la ZAC Bercy-Charenton, cela aurait été une erreur. Nous aurions été au coeur des immeubles d’habitation et les nuisances sonores régulièrement dénoncées par les riverains auraient perduré. Nous aurons d’autres débats sur le futur emplacement de la Foire du Trône et ces débats devront se faire en concertation avec les forains et les riverains. Par ailleurs, nous saluons le fait que ce voeu évoque la requalification de la pelouse de Reuilly qui est également l’une de nos priorités.»

Vote

Nous avons voté pour l’extension du périmètre et le voeu du groupe écologiste